La SCPRM propose une mission de diagnostics SGS. Cette mission n’est pas agréée par le STRMTG et n’est pas équivalente à un audit agréé en tant que tel.

Il s’agit d’une mission « sur mesure » qui est élaboré conjointement entre l’exploitant et la SCPRM. En effet l’exploitant va choisir parmi les 8 thèmes obligatoires d’un SGS ceux pour lesquels il souhaite réaliser un diagnostic :
B1 – Mission de l’exploitant
• B2 – Organisation de l’exploitant
• B3 – Règles d’exploitant (thème déclinable sur site au niveau des installations et des postes d’exploitation)
• B4 – Maintenance (thème déclinable sur site au niveau des installations, des dossiers de traçabilité et des postes de maintenance
B5 – Retour d’expérience (thème déclinable au niveau de l’organisation opérationnelle en générale)
B6 – Gestion des compétences (thème déclinable au niveau de l’organisation opérationnelle en générale)
B7 – Retour d’expérience (thème déclinable au niveau de l’organisation opérationnelle en générale)
B8 – Gestion documentaire (thème déclinable au niveau de l’organisation opérationnelle en générale)

Le diagnostic va consister à rendre à un avis (sur la base d’un échantillonnage) par un diagnostiqueur de la SCPRM in situ et / ou à distance :
• Le niveau de conformité du SGS (selon les référentiels réglementaires retenus)
• Le niveau de maturité du SGS

S’agissant d’une mission non agréée, l’exploitant à la possibilité de dimensionner son temps diagnostic comme il le souhaite.